Cet homme exceptionnel, pionnier de l'Aikido en France, a été le créateur de notre fédération.

Droit, rigoureux, animé d'un sens du devoir aigu, sa probité, ses immenses connaissances, son infatigable ardeur au travail, son honnêteté intellectuelle ont permis le développement de notre discipline. Il était notamment professeur de plusieurs Dojos en Ile de France (Vitry sur Seine, Bourg la Reine, Fontenay aux Roses et Paris). C'était un pilier...un monument de l'Aikido en France.

Bourru pour cacher un coeur d'or, il disait "Je n'ai qu'un mot dans la vie : Respect. Respect des lieux, respect des gens, des horaires. Respect des principes d'une manière générale. S'il n'y a pas de respect, il n'y a pas de vie en société possible."
Tous ceux qui l'ont connu ressentent aujourd'hui dans leur coeur un vide énorme. Et un profond respect.

A sa famille et ses amis, le Comité départemental FFAAA Essonne présente, en son nom et celui de tous les pratiquants, ses plus sincères condoléances

Pour mieux connaître Louis Clériot [lien]